Vitrolles-en-Luberon

84240

Vitrolles est un petit village rural encaissé dans un vallon du flanc sud du massif du Luberon, dans un cirque montagneux et une nature splendide à la fois sauvage et accueillante. Le site est un véritable paradis pour les randonneurs à pied ou à vélo, et promeneurs du dimanche avec ses vastes panoramas et couverts forestiers. Vitrolles est à la croisées des GR5, GR9 et GR97.


- De l’Antiquité , nous est connue une voie de communication reliant la vallée de la Durance à Céreste, ainsi que l’implantation d’un oppidum pré-romain (sommité très caractéristique à l'ouest du village) . Après l’abandon du premier village situé sur le Castellas suite à des destructions, Vitrolles resta déserté pour être repeuplé en 1504. C’est un guérisseur qui lui apporta fortune et réputation au XVII ème siècle par l’invention d’une poudre purgative (Jean d’Ailhaud) qui, si elle ne faisait pas grand bien, avait la vertu de ne pas faire de mal. Il a fallut une épidémie de peste pour que l’on eut l’idée d’analyser la poudre et qu’on la jugea effectivement inefficace.

Eglise paroissiale d'origine romane remaniée au XVII ème siècle. Clocher-mur et prieuré St Etienne

Château du Grand Pré (XVII ème et XVIII ème siécle - résidence privée , ne se visite pas), vaste bastide quadrangulaire. Dans ce château vécut au XVIII ème siècle Jean d’Ailhaud , qui était devenu riche et célèbre grâce à sa poudre médicinale de son invention.

Moulin à huile et sa tour tronquée, qui a conservé son équipement (meule à traction animale, pressoir…)